• NO-DEAL BREXIT

    Publié le: 19/02/2019

    Directives de la UK Companies House


    No-deal Brexit: UK Companies House Conseils sur les modifications à apporter aux enregistrements de sociétés en cas de No-deal.

    Le 14 février 2019, Companies House a publié des orientations sur les modifications à apporter aux enregistrements de sociétés si le Royaume-Uni quittait l’UE sans passer par un accord.

    Il comprend des conseils sur:

    • Entités européennes constituées en vertu du droit de l’UE. Une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’UE, Societas Europaea et les groupements européens d’intérêt économique ne pourront plus être enregistrés au Royaume-Uni. Les SE et les GEIE enregistrés au Royaume-Uni peuvent prendre d’autres dispositions avant le jour de la sortie. Un SE peut convertir en un automate britannique s’il est enregistré depuis au moins 2 ans ou si 2 jeux de comptes annuels ont été approuvés. La conversion doit être terminée avant le jour de la sortie. Les SE britanniques et les GEIE peuvent également déplacer leur siège d’enregistrement dans un autre État membre de l’UE. Encore une fois, cela doit être terminé avant le jour de la sortie.
    • Toute SE enregistrée au Royaume-Uni le jour de la sortie sera automatiquement convertie en société britannique. Elle peut rester en tant que société britannique, être liquidée ou convertie en un PLC, mais elle ne sera pas autorisée à quitter le Royaume-Uni.
    • Si un GEIE choisit de déplacer son siège d’enregistrement dans un autre État membre de l’UE, il doit le compléter avant le jour de la sortie. Tout GEIE enregistré au Royaume-Uni après cette date sera automatiquement converti en UKEIG.
    • Sociétés britanniques avec des mandataires sociaux de l’EEE. Après le jour de sortie, les exigences de dépôt pour une société du Royaume-Uni ou LLP avec les mandataires sociaux de l’EEE seront modifiées.
    • Fusions transfrontalières. Toute fusion de ce type impliquant des sociétés britanniques doit être achevée et enregistrée avant le jour de la sortie.
    • Les sociétés ayant un établissement britannique dont le pays d’origine est situé dans l’EEE devront communiquer les mêmes informations que les sociétés étrangères après le jour de leur départ. Des informations complémentaires sont attendues plus près du jour de sortie.

    Si le Royaume-Uni quitte l’UE sans aucun accord, ces modifications entreront en vigueur le 29 mars 2019 à 23 heures.


    Aller au lien

    PROFESSIONELS:


    SERVICES LIÉ: